Rendement des pompes à chaleur
Rendement des pompes à chaleur

De nombreuses institutions européennes œuvrent pour un objectif commun appelé « 20 - 20 - 20 », défini par les gouvernements.

  • Une réduction des émissions européennes de gaz à effet de serre d'au moins 20 % par rapport à celles de 1990
  • Les énergies renouvelables doivent produire 20 % de la consommation énergétique de l'UE
  • L'amélioration du rendement énergétique doit permettre d'obtenir une réduction de 20 % de la consommation d'énergie primaire par rapport aux niveaux projetés

Dans la directive européenne relative à la promotion de l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables, la pompe à chaleur a clairement été identifiée comme une technologie approuvée et appropriée.

Les principales associations relatives aux pompes à chaleur sont l'EHPA et ses travaux avec les associations nationales, et l'IEA heat pump centre avec son service d'information international sur les technologies, les applications et les marchés des pompes à chaleur.

Différents pays ont choisi différents schémas (MAP en Allemagne, crédits d'impôts en France) pour aider les consommateurs à évaluer les solutions de chauffage à base d'énergie renouvelable. Pour les pompes à chaleur, la plupart des schémas sont liés à un objectif spécifique de rendement saisonnier minimal.

La performance saisonnière, critère décisif pour obtenir les subventions, doit être uniquement mesurée par des organismes certifiés. Voici les centres de test certifiés pour les pompes à chaleur dans le cadre de l'EHPA Quality Label :

Autriche :             Austrian Institute of Technology, Vienne
Allemagne :        HLK Stuttgart
                              ILK Dresde
                              TÜV Rheinland Immissionsschutz und Energiesysteme GmbH, Cologne
                              TÜV Süd Industrie Service GmbH, Munich
                              VDE Prüf- und Zertifizierungsinstitut GmbH, Offenbach
Suède :                SP, Borås
Suisse :               NTB, Buchs
Royaume-Uni :   BSRIA, Bracknell

En attente :          CETIAT, France | MCQ, Italie | CEIS, Espagne

Même si les mesures de performance saisonnière pour la certification sont basées sur des normes (actuellement EN14511), la performance saisonnière réelle d'une installation dépend de nombreux facteurs, notamment le climat local, les besoins en chauffage du bâtiment, le profil de température de l'eau, la qualité de la conception et de l'installation, la demande en eau chaude sanitaire et le comportement des habitants.

La première étape consiste à choisir et dimensionner correctement la pompe à chaleur. Pour la pompe à chaleur elle-même, c'est la sélection appropriée des composants qui permettra de proposer un produit répondant aux attentes à long terme des habitants. Les composants déterminants sont bien sûr le compresseur, l'évaporateur (et, en cas de système air/eau, le ventilateur), le condenseur, les détendeurs, les pompes, les thermostats, les appareils de mesure et le régulateur du système.

Tous ces composants doivent être spécifiés lors de la conception de la pompe à chaleur, en prenant en compte leur impact sur le système et son rendement. Les déperditions d'énergie doivent être évitées. Seul un choix minutieux des composants permettra de fabriquer des pompes à chaleur durables et efficaces, qui à leur tour contribueront à l'image des pompes à chaleur comme technologie éprouvée dans le domaine des énergies renouvelables.

Rien ne nuit davantage à la réputation des pompes à chaleur qu'une conception, un dimensionnement ou une installation qui n'atteint pas les performances promises ou tout au moins les niveaux de performance minimum spécifiés dans les schémas mentionnés plus haut.

Pour la qualité de l'installation, plusieurs plans de formation des installateurs sont en place. Leur objectif est de mener à l'échelle européenne une campagne de formation et de qualité dans le domaine des pompes à chaleur, à l'intention des installateurs.

Enfin, les habitants doivent comprendre comment leur comportement influence les performances de la pompe à chaleur, donc la facture énergétique qu'ils devront payer au final.